Le contrat de partenariat

SNCF Réseau a confié à Oc’Via la réalisation du Contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier. Plusieurs milliers d’emplois sont d'ores et déjà créés pour la construction de cette ligne à grande vitesse et un milliard d’euros de retombées économiques sont attendues à plus long terme. Avec l’aide financière des collectivités partenaires, dès 2017 la moitié des habitants de la région Languedoc-Roussillon sera à moins de 3 heures de Paris, avec deux gares nouvelles et davantage de trains du quotidien entre les agglomérations de Nîmes et de Montpellier.

Oc’Via, titulaire du Contrat de Partenariat

Depuis juin 2012, Oc’Via est le maître d’ouvrage du projet, pour le compte de son client : SNCF Réseau.
Ses missions : financer, concevoir, construire et entretenir la nouvelle ligne, grâce à un Partenariat Public Privé de 25 ans et une organisation à  3 niveaux :

  • Pilotage du projet : Oc’Via
  • Conception et construction : Oc’Via Construction
  • Maintenance : Oc’Via Maintenance

Oc’Via a été créée par un groupe d’acteurs industriels et financiers de renommée internationale, tous spécialisés dans les projets d’infrastructure.

Des investisseurs de premier plan

MERIDIAM et FIDEPPP, sociétés d’investissement présentes en France comme à l’international, sont des actionnaires spécialisés dans le développement et le financement d’infrastructures publiques (bâtiments et équipements publics, autoroutes et ouvrages à péage, tramways…).

Des constructeurs et équipementiers de renommée internationale

Les entités spécialisées des groupes Bouygues Construction, Colas, Alstom et Spie batignolles sont en charge de la réalisation des travaux et de la maintenance. Ils ont chacun à leur actif un grand nombre de projets de cette nature à travers le monde.

Un planning de construction durable

Depuis fin 2013, le chantier de génie civil a débuté  [terrassements, ouvrages d’art, ouvrages de rétablissement] : 7 viaducs et 145 ouvrages d’art sont en cours d'achèvement pour garantir la bonne circulation des hommes, des animaux et de l’eau. L’essentiel de la ligne est réalisé en remblai [8,5 millions de m3 de matériaux]. Ces travaux de génie civil se termineront début 2016.

L'année 2015 a été marquée par le démarrage des travaux d’équipements ferroviaires : voies, caténaires, énergie, signalisation et télécommunications…
Fin 2017, après une phase d’essais, la ligne sera mise à la disposition de SNCF Réseau.

Consultez le site d'Oc'Via